Biographie d’Orin Michel

 

Courte biographie …

Je suis né dans les années 70, dans une ville quelconque. Du bac à sable au bac, j’ai surtout regardé par la fenêtre. Je n’étais pas le seul d’ailleurs à trouver les arbres de la cour plus intéressants que la leçon du jour.

Mon parcours scolaire, plus cabossé que le cou d’un pendu, a mis longtemps avant de crachoter son dernier souffle. Je me suis accroché aux études comme d’autres à une religion. Je ne regrette aucune seconde passée à la fac, surtout sa cafétéria. Les (trop nombreuses) parties de cartes m’ont permis de partager un gobelet avec des personnes avec qui je n’aurais pas discuté autrement (pas de Facebook ou de blog à cette époque-là). Certaines sont encore présentes dans mon existence.

Au milieu d’une vie qui s’est étoffée avec les années — CDD multiples, puis enfin un CDI, une épouse époustouflante, l’arrivée de deux bébés — la littérature et moi avons joué à cache-cache. Faut dire qu’on se planquait jamais vraiment loin l’un de l’autre. Un livre m’accompagnait toujours. Avec l’arrivée des liseuses, c’est des bibliothèques entières qui ronronnent au chaud dans mes poches.

J’aime les livres, les mots, leurs astuces et mauvais tours de cambrioleur, au point d’avoir commis quelques bouquins.