En passant

Livres gratuits – Astuces

Livres gratuits AstucesLes livres gratuits pullulent sur le net. On y trouve de tout. Du meilleur (les classiques, tombés dans le domaine public), au pire (le pauvre PDF de développement personnel écrit sur un coin de table).

Que faut-il en penser ? Où se cache l’arnaque ?

 

 

Pour ne pas se faire avoir – un livre gratuit est parfois le moyen que trouvent certains pour récupérer des adresses e-mails et noyer l’internaute de pubs par exemple – ne sortez pas trop des chemins balisés.

Si votre objectif est de faire une bonne affaire en disposant gratuitement d’un livre électronique ou numérique, dites-vous qu’en face également ils attendent quelque chose en retour. Si votre e-mail est requis pour pouvoir télécharger le document, passez votre chemin, ou alors prévoyez une boîte poubelle. Cette dernière ne doit servir qu’à ça, elle vous permettra de décrocher sur les différents sites commerciaux les produits ou services proposés gratuitement. Leurs relances finiront dans cette boîte que vous n’ouvrez jamais. Surtout, ne donnez pas le e-mail qui vous sert au quotidien.

Pour ma part, je pose le vice jusqu’à utiliser une boîte au nom suggestif. Je vous conseille par exemple jenevousacheteraijamaisrien@hotmail.fr, ou encore rienafairedevosproduits@gmail.com, ou pourquoi pas d’être carrement franc avec un jouvrejamaiscetteboite@netcourrier.com.

Le choix est aussi vaste que votre imagination.

Alors quoi ? N’y a-t-il que des affamés d’adresses e-mail en face de nous ?

Heureusement, non. Deux solutions existent si vous souhaitez acquérir des livres gratuitement. J’entends des livres tombés dans le domaine public, ou alors des livres dont les auteurs vous offrent gratuitement un exemplaire électronique. Il n’est pas question de télécharger des livres protégés par le droit d’auteur ailleurs que là où il vous faudra payer.

Les sites qui permettent de télécharger des contenus tombés dans le domaine public.

La plupart des grosses plateformes de livre telles que Amazon ou la Fnac proposent de télécharger gratuitement des livres numériques tombés dans le domaine public. Encore faut-il être inscrit sur le site.

L’autre option, si vous êtes réfractaire à donner une adresse e-mail, même une que vous ne destinez qu’à vos achats en ligne, est de vous rendre sur le site feedbooks. Vous y trouverez un vaste catalogue de livres électroniques tombés dans le domaine public. Pas besoin de créer de compte comme sur Amazon, ou de donner votre e-mail en échange. Bien sûr, le site espère qu’à la longue vous finirez par acheter un livre (car vous trouvez également des contenus payants). Mais rien ne vous y oblige.

Comment faire si le livre qui vous intéresse n’est pas dans le domaine public ?

Eh oui, il ne suffit pas qu’un livre ait été publié avant votre naissance pour qu’il soit dans le domaine public. Son auteur doit être décédé depuis au moins 70 ans. Sinon, c’est payant.

Quels choix s’offrent à vous pour ne pas vous ruiner dans ce cas là ?

Le livre numérique

Les éditeurs sortent, en même temps que la version papier d’un livre, une version électronique, un peu moins chère. Mais inutile de vous bercer d’illusions, les prix restent élevés. Si on prend Millenium 4 par exemple, le livre papier coûte 23 euros et sa version papier 16 euros. Encore plus aberrant, parfois la version numérique peut-être plus chère. Oui, oui, plus cher : Alex de Pierre Lemaître est à 7,60 euros pour la version brochée et à 8,99 euros pour la version électronique.

Que nous reste-t-il ?

Livres d’occasion

Le marché de l’occasion est la solution idéale. Le prix de titres à la mode peut fondre comme neige au soleil. Des livres vendus 20 euros au moment de leur sortie, six mois plus tard tombent sous la barre des 10 euros. Un an après, vous les trouverez entre 5 et 8 euros. Un an de plus et ils passent sous les 5 euros. Souvenez vous du livre de Pierre Lemaître, Alex, vendu plus cher au format électronique que papier, on trouve des versions de poche à 0,90 euro. Pas mal, non ! Le livre est sorti en 2011. Il a tout juste 4 ans. Pour amortir vos frais de port, n’hésitez pas à commander plusieurs titres à un même vendeur. Personnellement, je passe souvent par Priceminister. L’offre est la plus intéressante à mon sens. Les grosses plateformes, Amazon et consorts, proposent également de l’occasion, mais les prix ne sont pas aussi bas.

Wattpad et les blogs d’auteurs

Si ce que vous cherchez ce n’est pas le livre qui a bénéficié d’une forte exposition médiatique, alors je ne saurais que vous conseiller d’aller vers des blogs d’auteurs ou sur des plateformes de lecture, telle que Wattpad. Ces auteurs mettent gratuitement leur travail à votre disposition. Cependant, n’oubliez pas que vous avez affaire à des passionnés ! Téléchargez leur livre, mais n’oubliez pas de revenir sur le blog ou de les contacter si une adresse figure sur leur livre, pour leur faire un retour. Pas la peine d’un exposé de 50 lignes. Un encouragement, une critique constructive suffiront. Pourvu que ce soit sincère.

Vous utilisez quelques une de ces astuces, ou d’autres, n’hesitez pas à m’en faire part.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *